Saumon au four : un jeune et fougueux blanc

MATCH POINT. Saumon au four

match-point-Saumon

Avec un plat de saumon au four, en papillote ou doré à la poêle, le choix du vin est plutôt simple : il doit être
BLANC SEC, VIF et AROMATIQUE !

Choix 1 : Un blanc de la Vallée de la Loire

Pourquoi ? Le cépage principal, le SAUVIGNON BLANC, est bien sec, floral et super frais. Il va révéler la chair tendre du saumon et les nuances de votre plat.

Appellations à retenir: Fiefs-vendéens, Muscadet-Sèvre-et-Maine, Pouilly-Fumé, Reuilly.

froggy-wine-02

‘Froggy Wine’ – Muscadet – Domaine Pierre Luneau Papin
100% melon de Bourgogne

Choix 2 : Un blanc de Bourgogne

Pourquoi ? Le cépage roi, le CHARDONNAY est davantage sur la rondeur, l’expressivité des arômes de noisette, de beurre frais et parfois toastés.

Appellations à retenir : regarder la région de Mâcon (sud de la Bourgogne) : Mâcon-Village, Mâcon-Vinzellles, Mâcon-Azé, Mâcon-Verzé…

macon-villages1‘Mâcon-Villages’ – Vignerons des Terres Secrètes
100% chardonnay

Choix 3 : Un blanc de Bordeaux

Pourquoi ? Le duo de cépage sauvignon/sémillon confère au blanc un joli floral, une pointe de minéralité et herbale qui va souligner le côté marin du plat.

Appellation à retenir : Entre-deux-mers, Pessac-Léognan,

Esprit-de-Chevalier-Blanc-2009L’esprit de Chevalier – Domaine de Chevalier – Pessac-Léogon
60% sauvignon, 40% sémillon

Choix 4 : Un blanc de Savoie et d’Alsace

Pourquoi ? En Savoie, le cépage blanc majoritaire, la JACQERE, se porte sur des notes de fleurs blanches et notes minérales idéal pour le saumon. En Alsace, le cépage RIESLING célèbre pour son caractère très aromatique (de fenouil, d’acaccia, pamplemousse ect…) renforce la chair délicate du saumon.

Appellation à retenir : choisir simplement un blanc de Savoie et d’Alsace toutes appellations confondues.

domaine-trosset-roussette-savoie-devire-etiquette_5645e33a84314‘La Devire’ – Domaine Trosset Fabien – Savoie
100% altesse

ERREURS A NE PAS FAIRE !

– Le saumon étant un poisson gras, il faut éviter de choisir un blanc aussi gras et opulent qui va alourdir votre plat.

– Le saumon étant un poisson délicat et savoureux, il faut éviter tous les rouges ultra taniques et corpulents (ceux du Rhône, Bordeaux, Languedoc…)

POURQUOI PAS ? Autres accords possibles

– Un champagne vif et fuité avec beaucoup de pinot noir et pinot meunier (regarder l’étiquette ou demander à votre caviste)

Un pinot noir de Bourgogne ou d’Alsace : il se doit d’être peu tanique, pas élevé en barrique, jeune et fougueux. Un Mercurey en Bourgogne ou un simple ‘Pinot noir ‘ d’Alsace fera l’affaire !

Vous aimez ? Cliquez !
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial