Que boire avec … mes beaux-parents ?

QUE BOIRE AVEC … Principes

Choisir le bon vin en fonction de son interlocuteur, du contexte ou simplement de la météo, voilà une rubrique bien utile ! Surtout lorsque l’on sait qu’en face c’est du sérieux … Big boss, mari idéal, beaux-parents …
Ces bons plans vins anti gueule de bois vont vous sauver (peux être) et surtout vous faire devenir ‘Miss Wine’ intergalactique !

beaux-parents-MadLili


… mes beaux-parents ?

C’est dimanche, il fait (souvent) trop beau et il est midi …

L’heure où votre chéri vous glisse un p’tit sourire au coin de la lèvre pour vous bouger les fesses dans les 15 minutes histoire d’arriver ‘avant 13h’ chez beau papa et belle maman. Car aujourd’hui vous avez mis un cierge à Sainte Catherine :

Vous allez déjeuner chez vos beaux-parents !

Une grande étape pour tout jeune couple qui veut ‘officialiser’ leur union … Alors pas de fausse note possible à table, faut assurer ! Et ramener une bonne bouteille reste la base d’un remerciement pour le bon ‘gigot d’agneau fait maison’ (de la recette de tati Danielle qui est top secrète).

Attention, si vous voulez faire bonne figure, il ne faut surtout pas partir dans des contrées exotiques genre les vins du Nouveaux Monde. Même si vous en avez eu pour votre argent, beau papa ne comprendra pas le pays et ‘pourquoi ils plantent du raisin ici’ ou encore ‘ça ne vaut pas un bon Bordeaux ou un Bourgogne’ même si votre vin est un délice …

Ainsi, voyez court et bien : les grandes appellations de notre belle France ! Celles dont la renommée n’est plus à faire et qui attirent toutes convoitises … Hélas, pour accéder en général à de tels flacons il faut un peu casser sa tirelire. Mais votre Jules mérite bien cela et vous voulez être une fille de bonne famille aussi ? Celle qui a de bon goût et qui sait dénicher la bonne bouteille que l’on se rappellera encore avec vos petits-enfants en 2055…

Déjà, visez un millésime qui à prit un peu de bouteille : 1996 ; 2000 ; 2005 ; 2009 et 2010 sont les dernières années où globalement le vignoble français s’est surpassé en terme de qualité.

Option 1 : Ciblez en priorité des rouges tanniques, qui ont une belle structure et une longueur en finale surprenante (un peu la marque des grands vins quoi 😉 donc taper du côté du Haut-Médoc qui regroupe un grand terroir englobant les célèbres appellations Margaux, Saint-Julien, Saint-Estèphe Pauillac.

haut-medoc-chasse-speen-beaux-parents

En général, les vins du HAUT-MEDOC sont moins chers que ceux des appellations Margaux, Saint-Julien, Saint-Estèphe Pauillac.

saint-emilion-grand-cru-bordeaux-rouge-vin-beaux-parents

Si vous préférez des tanins un peu plus fondus, un rouge plus charmeur et suave, partez à Rive Droite direction SAINT-EMILION GRAND CRU ! C’est une appellation et non pas un classement donc vous pouvez aussi trouver des perles accessibles.

 

 

 

 

Option 2 : Si beau papa est fan de Bourgogne, la CÔTE DE NUITS est fait pour lui : des appellations telles Gevrey Chambertin ou Nuits-Saint-Georges sont assez accessibles à votre porte-monnaie et font vraiment de l’effet !

hautes-cotes-de-nuits-bourgogne-rouge-boire-beaux-parents

Option 3 : On ne se lassera de dire qu’un excellent LIQUOREUX vaut mieux qu’un rouge moyen. La génération ‘retraitée’ est toujours amateur de grand blanc sucré ‘qui va parfaitement avec le foie gras ou mon dessert au nougat’. Vous pouvez partir sur des Sauternes ou Barsac pour Bordeaux ou encore un délicieux Vouvray de Loire ou un riesling alsacien vendanges tardives.   

barsac-sauternes-liquoreux-bordeaux-climens-boire-beaux-parentsLa dégustation pointilleuse sera mise à l’honneur : beau papa se prendra pour un master of wine (après deux verres) et fera la liste des arômes les plus subtiles et presque introuvables de votre vin …

Ecoutez- le, le mariage c’est dans la poche !!

Vous aimez ? Cliquez !
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial